Bon musicien, bon professeur ?

Prenons le cas d’un chanteur qui interprète ‘Someone Put Your Hand Out’ de Michael Jackson ou ‘Last Goodbye’ de Jeff Buckley avec brillo, ces deux morceaux nécessitant l’emploi du *falsetto ou d’être contre-tenor. Il saura montrer ou, plutôt, démontrer, sa propre capacité à atteindre ces fameuses notes aigües de fausset.

Mais saura-t-il expliquer sa technique et guider l’élève de manière ludique, progressive et sans danger ? Non, tout bon chanteur, n’est pas bon professeur de chant.

C’est de la pédagogie qu’il s’agit et un pédagogue n’est pas forcément un excellent musicien. S’il l’est, il aura l’avantage de pouvoir « montrer ». Mais s’il ne l’est pas, il possédera les bonnes astuces, les « trucs » afin que l’élève atteigne son but (en tenant compte des possibilités de l’élève bien sûr). Et vous, qu’en pensez-vous ?

Yvonne et Christine Lerolle au piano - Pierre-Auguste Renoir

Yvonne et Christine Lerolle au piano - Renoir

Une jolie histoire de pédagogie d’un professeur de piano, c’est ici.

*falsetto (falsettiste, fausset) : registre de la voix humaine utilisant uniquement les résonances de tête dans l’aigü. (Larousse)
Publicités
Cet article, publié dans Pédagogie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s